Sélectionner une page

SATSANG 2 – 29 Juin 2019

Blog (español) : Link   Blog (português) : Link

Groupe Facebook (português) Shantilinaya : Link

Téléchargement (download) :  Audio MP3 + Texte PDF

Entretiens Tarifa Andalousie
« Les 4 Vivants »

Satsang 2

29 Juin 2019

Satsang du samedi 29 juin 2019 à Tarifa, disons plutôt conclusion diététique. Alors, ce que je vais vous dire est issu d’un certain nombre de choses que j’ai déjà dites et amplement développées en 2017 et 2016 concernant certains aspects de la diététique humaine. Ce que je vais dire est un peu à l’opposé de ce qui est enseigné en nutrition, en diététique et ce qu’on apprend en médecine. Mais maintenant, on a suffisamment de preuves d’une part, par les études qui ont été menées officiellement, dans d’innombrables pays essentiellement asiatiques, c’est-à-dire en dehors de l’occident concernant un certain nombre de produits mais aussi de certaines règles diététiques qui sont importantes. Alors, les règles diététiques, dont je vais vous parler, sont issues de la médecine chinoise.

C’est-à-dire, dans les systèmes de neuroscience que j’ai créés, il y a un système qui permet de déterminer les aliments qui sont indiqués pour une personne selon ses méridiens d’acupuncture, selon sa typologie, sa caractérologie bien plus que des règles fixes pour tout le monde telles qu’on apprend en occident par exemple : faut pas manger de gras, etc, etc…. Les conclusions auxquelles on a abouti à travers ces mesures de diététique chinoise et aussi à travers l’expérimentation d’un certain nombre de produits, nous a amené à poser un certain nombre de règles qui vont à l’encontre de ce qui est connu en occident, mais dont les effets sont absolument stupéfiants au niveau de la santé. Donc, ce n’est pas un satsang, c’est plutôt des techniques diététiques du bien-être.

D’abord, il faut oublier tout ce qu’on nous serine depuis 1950 à travers des études trafiquées concernant le cholestérol. Le cholestérol est une vitamine indispensable au cerveau. D’ailleurs, quand une personne va mourir, dans les étapes, on sait très bien quand elle va mourir, son cholestérol s’effondre. D’ailleurs, s’il n’y a plus de cholestérol, vous êtes morts. Tout est parti d’une étude dans les années, juste après la seconde guerre mondiale, sur un peuple très particulier dans une région d’Écosse qui avait une anomalie dite pédique qui déclenchait des infarctus, parce qu’il y avait un taux de consanguinité très élevé et il y avait une anomalie, ce qu’on appelle les apolipoprotéines, c’est-à-dire, des molécules qui transportent les graisses. Ce sont des protéines qui transportent les graisses. Et ces gens-là faisaient des infarctus.

Et on a eu l’idée de leur supprimer le cholestérol et effectivement il n’y a pas eu de récidive. Le problème, c’est qu’ils ont mis cette étude dans le monde entier. Voilà l’escroquerie du cholestérol qui remonte aux années 50. Il y a effectivement du bon et du mauvais cholestérol. Or la diététique et dans les études de médecine on est parti sur le fait qu’il fallait supprimer le gras. Or sans gras vous ne pouvez pas vivre. C’est aussi simple que ça. D’un autre côté, il a fallu tenir compte d’un certain nombre d’éléments, eux aussi prouvés, concernant la flore intestinale, ce qu’on appelle le microbiote intestinal et un certain nombre d’anomalies qui sont constantes chez l’être humain et chez tous les peuples, c’est-à-dire qu’après quarante ans, en règle générale, toutes les villosités intestinales ont été rabotées que vous mangiez bien ou pas, que vous mangiez des protéines, que vous soyez végétarien, que vous soyez végan ni change rien.

C’est-à-dire qu’à partir d’un certain âge, toutes les villosités intestinales ont disparu. Et ça va être responsable par exemple de ce qu’on appelle l’intolérance au gluten tout simplement parce que le microbiote n’existe plus. Vous avez bien sûr des tas de laboratoires qui ont sorti, ce qu’on appelle des microbiotes, c’est-à-dire des ferments lactiques à des doses très élevées. Le seul problème c’est que ces ferments lactiques qu’on absorbe, il y a des souches non humaines que vous avez par exemple chez les laboratoires Pineige en Europe, mais le problème c’est que ce microbiote sous forme de gélules, au bout de trois semaines, il est éliminé parce qu’il n’y a aucun moyen de s’installer du fait qu’il n’y ait plus de villosités intestinales.

L’absorption intestinale, je vous rappelle, se fait dans l’intestin grêle à travers ces villosités, c’est-à-dire ce qu’on appelle des plis de la membrane, qui n’existent plus. Systématiquement après quarante, cinquante ans, même en ayant une alimentation parfaite. Donc, en médecine on a développé des tas de choses concernant ce microbiote intestinal. On a même parlé, de cerveau du ventre puisqu’on sait que ce sont les microbiotes, votre flore intestinale qui va commander vos goûts alimentaires et qui va intervenir, bien évidemment, de façon extrêmement importante dans la digestion. Si vous n’avez plus de villosités intestinales, bien évidemment, à partir de la quarantaine, vont commencer à apparaître des intolérances au gluten, des ballonnements, des troubles digestifs divers et variés.

Donc, prendre un microbiote, même de nature humaine comme le fait la Royale, le laboratoire luxembourgeois, ne sert strictement à rien, ça va durer deux mois et après, c’est éliminé parce que le microbiote n’a pas pu s’installer. Or il existe un produit et un seul et c’est la priorité qui va permettre de restaurer ces villosités intestinales. C’est un problème structurel. Les villosités disparaissent, on ne sait pas trop pourquoi, on le constate. Mais elles disparaissent essentiellement, je pense, à cause d’un déficit en gras qui est absorbé. Il faut savoir que dans le métabolisme cellulaire, d’une façon générale, l’énergie est fournie par deux sources : une voie qu’on appelle, cétogène qui métabolise les corps gras et une voie qu’on appelle mitochondriale qui utilise le sucre, dans le cycle de crête, pour ceux qui ont fait un petit peu d’études de biologie, enfin peu importe.

La première chose à faire pour le bien-être général d’un individu, c’est de restaurer ses villosités intestinales, avant toute chose. Pour réinstaller le microbiote intestinal normal, pas besoin de prendre de microbiote, quels que soient les labos, parce que dès que les villosités intestinales sont reconstituées, le microbiote normal de l’être humain, et bien, s’installe tout seul dans les villosités. Il existe un seul produit et un seul dans le monde, pour l’instant, qui répare les villosités intestinales. Donc, il les fait se reproduire, ou les fait se multiplier et réapparaître. C’est un champignon qui nous vient du Brésil qu’on appelle crinière de lion, ou le nom savant est héricium échinacéus. L’héricium échinacéus ou crinière de lion, est un champignon qui a été étudié, donc au Brésil.

C’est un champignon qui est très gros, qui fait une crinière de lion et qui a été acclimaté, en particulier, par une phase de da terrace qui est Angalice, qui est la référence mondiale des études sur les champignons et la fabrication des extraits de champignon. Bien évidemment, l’héricium a été étudié au même titre que d’autres champignons. Bien évidemment, je ne vais pas re-rentrer dans les études de ces champignons. Vous les avez en ligne. C’est accessible à tout le monde. Et d’ailleurs la branche française de Hifas da Terra a créé un cours de mycothérapie en ligne, si vous voulez vous y intéresser, qui est fort simple et qui vous donnera les rudiments d’utilisation des champignons, très facilement, qui est accessible à tout le monde, pas besoin de connaissance spéciale.

Mais, on a constaté car on est beaucoup à avoir pris ces champignons du laboratoire Hifas da Terra. Moi, je les ai testés pendant deux ans. Je les ai tous pris pour voir ce qui se passait. Il faut savoir que tous les champignons, indépendamment des spécificités de certains des champignons, par exemple, le coriolus qui agit sur le système immunitaire, le chaga. Vous avez d’autres champignons, le verma lucidum qui est très connu, on l’appelle le chef de file des champignons parce qu’il régule toutes les fonctions centrales. Mais tous les champignons, sans exception, sont extrêmement riches en trois produits qui interviennent dans la constitution des membranes cellulaires. On sait aujourd’hui que les membranes cellulaires sont la clé de toutes les maladies.

Par exemple, avant on parlait de génétique, maintenant on parle d’épigénétique. On sait que l’ADN, les gènes se modifient au contact de l’environnement et non pas du tout selon les lois d’évolution de Darwin, qui ne veulent rien dire, mais selon l’environnement. C’est-à-dire que c’est instantané. On sait que l’ADN se modifie aussi selon les pensées, selon les mots que vous prononcez. Ça c’est très important, ces découvertes extrêmement récentes. Mais dans les champignons, vous avez des polysaccharides, vous avez des alpha-glucanes et des bêta-glucanes. Vous regarderez sur internet, je n’ai pas le temps de développer. Mais ce sont des constituants essentiels de la membrane cellulaire.

Une membrane cellulaire fonctionne quand elle a une plasticité normale, c’est-à-dire qu’elle se présente sous une forme ronde. Or avec la disparition des villosités intestinales et du microbiote intestinal, les cellules perdent cette plasticité cellulaire et deviennent de plus en plus poreuses. Ce qui explique, bien évidemment, ce qu’on appelle le stress oxydant extracellulaire d’abord et ensuite intracellulaire et toutes les maladies dégénératives sans exception. La première chose à faire va donc être de donner ce champignon qui a en plus des molécules spécifiques qui vont stimuler la repousse des villosités intestinales simplement en fournissant ce qui manque dans le sang, c’est-à-dire des matières grasses, des polysaccharides, des alpha-glucanes et des bêta-glucanes.

Et dans les extraits, bien évidemment, vous en avez des doses considérables et c’est ça qui va agir indépendamment des spécificités de chacun des champignons. Par exemple, le champignon qui s’appelle le coriolus, le cordyceps sinensis, qui est un champignon qui est utilisé dans les médecines traditionnelles chinoises ou asiatiques et qui a des particularités intéressantes, ça stimule réellement le fonctionnement intellectuel et la libido même à soixante-dix ans. C’est assez incroyable ce champignon, mais bon. Ça ce sont les spécificités qui sont propres. Par exemple le copra chevelu traite le diabète, le colorius versicolor stimule le système et l’immunité, le système immunitaire et l’immunité d’une façon générale, le maïtaké ou le shiitake par exemple ont des actions très variables.

Vous avez un champignon qui va agir, le polypore par exemple, polyporus umbellatus qui lui va agir sur tous les œdèmes du corps soient, lymphatiques, pulmonaires ou autre. Il va donc résorber les œdèmes dans tout le corps. Ça ce sont des actions spécifiques des champignons. Je vous engage, si ça vous intéresse, allez sur le site Adenat.fr, où je vous dis, vous aurez un accès aux cours même en ligne, la formation sur le champignon c’est extrêmement simple, ça tient en deux jours. Ce n’est pas des études qui durent des années. Il suffit de connaître les fonctions et les constituants de ces champignons. Donc, la première chose qui va se passer quand vous absorbez ce champignon. Pour que ce champignon de n’importe quel labo, pas uniquement de Adenat qui sont les plus performants pour les procédés de fabrication qui leurs sont propres.

Le plus important c’est d’absorber ces champignons le matin à jeun, avant tout autre aliment. C’est-à-dire qu’il faut le prendre à jeun et respecter un intervalle de vingt minutes, c’est comme ça que vous aurez le plus de charge en polysaccharide qui passera dans le sang, en alpha et en bêta-glucanes, sont donc les matériaux de la constitution cellulaire. Toutes les membranes cellulaires sont constituées de trois couches. Il y a des couches de phospholipide, bien évidemment, il y a du cholestérol dans les membranes cellulaires, c’est pour ça que le cholestérol est une vitamine. Et que vous perdez votre plasticité cérébrale quand vous faites un régime sans cholestérol, ce qui est une hérésie sauf bien sûr si vous avez une anomalie sur les apolipoprotéines, comme avait le peuple en Écosse dans une région très précise d’Écosse.

Mais autrement, tout ce qui vise à baisser le cholestérol est une hérésie totale, totale, totale. C’est une escroquerie qui dure depuis 1947 exactement et qui s’est perpétuée de façon absolument catastrophique, parce que le cholestérol, encore une fois, est une vitamine essentielle dans la constitution des membranes cellulaires et dans le cerveau. C’est-à-dire que tout ce qu’on appelle les axones ou dendrites, les communications entre les neurones, se fait bien évidemment par une gaine de myélines qui enrobent les fibres nerveuses, les axones et les dendrites, et cet axone est constitué de la même chose que la membrane cellulaire, c’est-à-dire essentiellement de cholestérol. Alors les conneries de bon et de mauvais cholestérol, c’est aussi des conneries, le bon comme le mauvais sont indispensables.

On le sait aujourd’hui à travers par exemple ce qu’on appelle les omégas-3, oméga-6 et oméga-9, les graisses dites insaturées et les graisses saturées. Vous devez fournir à votre corps aussi bien les bonnes graisses que les mauvaises graisses. C’est-à-dire que, absorber des omégas-3 comme le font certaines personnes à des doses délirantes, est plus nocif que de manger de la charcuterie. Il faut qu’il y ait les deux graisses. Si vous ne fournissez pas au corps, dans un rapport deux tiers – un tiers, de bonnes graisses et de mauvaises graisses, le corps ne peut pas s’en sortir. Quand vous absorbez ce champignon, donc le matin à jeun, si c’est l’Hifas da Terra, ça dépend des dosages, mais chez Hifas da Terra c’est deux gélules le matin à jeun, une boîte suffit, ça fait un mois et demi de traitement, avec un jus de fruits acides.

Eux, ils vendent de l’ascorbate de potassium pour favoriser la perméabilité intestinale et l’absorption de ces molécules essentielles, c’est-à-dire les polysaccharides, les alpha et les bêta-glucanes et le cholestérol aussi. Il n’y a pas de cholestérol dans les champignons mais il y a des polysaccharides et ses glucanes et d’autres substances qui vont justement synthétiser du cholestérol, le bon et le mauvais. Qu’est-ce qui va se passer quand vous prenez le champignon?  Vous allez, un, restaurer de manière définitive le microbiote normal intestinal, vous allez restaurer toutes les villosités intestinales et vous allez constater que tous les symptômes digestifs ; ballonnements, flatulences, digestion lente, intolérance au gluten, allergies digestives quelles qu’elles soient.

J’étais allergique aux cacahuètes et maintenant je me régale avec les cacahuètes. J’en mangeais une, je me roulais par terre. Ce n’est pas des blagues, tout le monde l’a constaté. Quand vous allez avaler, donc, ce champignon, vous allez restaurer, bien évidemment, on a dit tout le tractus digestif et vous constaterez sans équivoque que les troubles digestifs quels qu’ils soient disparaissent en totalité. Et en plus, vous allez recharger les cellules en polysaccharides, en alpha et en bêta-glucanes. Vous allez restaurer la plasticité cellulaire et les échanges membranaires entre le milieu extra cellulaire et intra cellulaire. La membrane cellulaire fonctionne et vous allez récupérer un PH optimal et vous allez limiter, ce qu’on appelle, le stress oxydant. Et vous allez limiter l’aspect dégénératif qui est classique chez tout le monde.

En énergétique, vous avez ce qu’on appelle le terrain normal, qui est le plus rare. Vous avez le terrain, le plus fréquent, qu’on appelle le neuroendocrinien. Et au fur et à mesure de l’âge, des conflits psychologiques, de la dégénérescence du corps, vous apparaissent ce qu’on appelle, un terrain dégénératif, yang, comme on dit, c’est-à-dire, avec un stress oxydant extra cellulaire qui au bout d’un certain temps va conduire un stress oxydant intra cellulaire qui lui est responsable de absolument toutes les maladies dégénératives quelles qu’elles soient. Toutes les maladies, par exemple, le diabète de type 2, la sclérose en plaque, toutes ces maladies qui sont liées à une certaine forme de vieillissement. Bien évidemment, quand ça survient plus jeune, vous vous doutez bien qu’il y a des facteurs psychologiques et mentaux ou émotionnels qui interviennent.

Mais, néanmoins, si vous restaurer l’architecture de vos cellules, vous allez fonctionner dix fois mieux. Donc, l’héricium restaure les villosités, restaure le microbiote et restaure la plasticité cellulaire au niveau de la membrane cellulaire. Donc, en un mois et demi, dès les premiers jours d’ailleurs, vous constatez un changement radical sur votre ventre. Ensuite, il va falloir fournir d’autres matières grasses qui vont avoir, en plus de par leur composition des antioxydants majeurs, et là vous avez un seul produit qui s’appelle le krill. Alors, le krill, il faut savoir que c’est le crustacé que mangent les baleines, en tout cas, les engouffreurs. Il faut savoir que le krill représente dix pour cent de la biomasse de tout ce qui est vivant sur terre. L’être humain représente 0,1 % de la biomasse.

Donc, le krill est énorme. C’est-à-dire, que c’est la matière la plus présente en tant que matière nutritive et organisme vivant sur terre, dix pour cent de la biomasse. Si on compte tous les mammifères, ça représente même pas un pour cent de la biomasse par rapport aux végétaux, aux insectes et aux autres animaux. Donc, vous voyez que les mammifères, on est vraiment très peu de chose par rapport au krill. Le krill, donc, faut savoir par exemple, un rorqual commun avale à peu près trois à cinq tonnes par jour de krill. Ça se reproduit tellement vite, qu’il y avait des gens qui m’avaient posé des questions à l’époque, que c’était criminel de manger le krill et qu’on allait assécher les réserves de krill. Ce qui est absolument impossible.

Le krill se multiplie à toute vitesse. Il est omniprésent dans toutes les mers et c’est ce que mangent exclusivement les baleines qu’on nomme engouffreurs, c’est-à-dire les vraies baleines. C’est-à-dire celles qui n’ont pas de dents, ont ce qu’on appelle des fanons. Le peuple des Grandes Mères Généticiennes, ce sont ces baleines à fanons qui ne mangent que du krill et absolument aucun poisson. Donc, ensuite dans un second temps, avant de parler des règles diététiques que l’on a découvertes grâce à la diététique chinoise et à mon système de mesure de neuroscience qu’on a créé, on a constaté que la chose qui faisait le plus de bien au niveau des articulations, de la qualité de la peau, et par ses propriétés anti-oxydantes, c’est ce qu’on appelle, l’huile de krill. L’huile de krill, alors, là aussi, il y a plusieurs labos.

Mais, il y a un labo canadien qui est propriétaire du brevet de l’extraction de l’huile de krill, c’est-à-dire, il les ramasse dans l’Arctique et ils ont la transformation qui se fait sur le navire en lui-même. C’est-à-dire, qu’ils écrasent le krill et récupèrent l’huile. Ils enlèvent juste la carapace. Et dans le krill vous avez une molécule extrêmement intéressante, qui est l’antioxydant le plus puissant qui existe, qui est responsable de la coloration orange de tous les crustacés qu’on appelle l’astaxanthine. L’astaxanthine est l’antioxydant le plus puissant qui existe sur terre. Il y a, effectivement, quelques petits problèmes d’allergie mais qui sont très rares, qui peuvent donner des symptômes cutanés. Mais ça concerne très peu de gens.

Donc, après avoir restauré le microbiote intestinal, restauré les villosités intestinales, restauré la plasticité cellulaire, il faut prendre de temps en temps, un peu de krill. Je vous conseille là aussi de prendre le krill qui possède le brevet qu’on appelle NKO parce que l’huile de krill s’oxyde et quand elle est oxydée, ça fait des graisses hydrogénées et qui deviennent au fur et à mesure, des semaines et des mois que vous avez votre huile de krill en capsules, impropre à la consommation. Le brevet NKO consiste à faire comme d’ailleurs, Hifas da Terra, des gélules scellées. Il ne peut pas y avoir d’oxydation. Donc, c’est effectivement les meilleures. Vous prenez ça à dose […], il n’est pas question de prendre ça toute la vie, mais par moments. Et dès que vous le prenez, vous allez constater que vous avez une peau qui se transforme instantanément.

Ça se voit au niveau des peaux sèches et même au niveau des peaux grasses qui deviennent une peau, qui est elle aussi, beaucoup plus plastique, beaucoup plus hydratée et beaucoup plus saine à tous les niveaux. Donc, quand vous avez pris votre champignon, que vous avez pris votre huile de krill, après, au niveau diététique là, je vous parle des neurosciences, on s’est aperçu des choses, absolument fondamentales. Certaines sont connues et reconnues par des diététiciens. Par exemple, le lait de vache est impropre à la consommation humaine, totalement impropre. Ce n’est pas pareil pour le fromage, je parle du lait. Dès qu’il y a des ferments lactiques dans le fromage, c’est transformé et certaines molécules sont transformées et il n’y a plus d’effets secondaires. L’être humain n’est pas fait pour absorber des laitages.

Autre classe de produit qui n’est absolument pas faites pour le métabolisme humain puisqu’elle fait travailler le […] mitochondrial, ce sont les sucres. Quand je parle de sucres, je parle aussi bien des sucres rapides que de tous les sucres lents. Ça concerne aussi bien les céréales que les fruits. Diminuer la proportion de ces produits-là et de les remplacer en augmentant tout ce qui est le gras, est la meilleure façon possible d’être en parfaite santé. En plus, au niveau des légumes – les légumes, on en mange couramment, que l’on soit végétarien ou pas – on s’est aperçu d’une chose qui est phénoménale : les légumes crus sont toxiques par rapport aux légumes cuits.

L’effet énergétique en médecine chinoise est très net. Quand un légume est cru, il a sa caractéristique intrinsèque de légume selon la couleur, la saveur, en fait tout ce qu’on décrit les médecins chinois. Mais quand il est cuit, il a été soumis à l’eau bouillie ou grillé et il acquiert de nouvelles caractéristiques. En médecine chinoise, il est très important de comprendre que par exemple, dire à quelqu’un de ne pas manger d’œuf, est une hérésie, parce qu’il n’y a pas du tout le même effet entre un œuf mollet, un œuf frit, un œuf dur, vous voyez, et une omelette. Les effets diététiques ne sont pas du tout les mêmes en médecine chinoise. Et on s’est aperçu que les légumes cuits étaient assimilables, au niveau énergétique et diététique, de façon beaucoup plus importante que les légumes crus.

Il faut veiller et c’est constant sur tous les bilans de diététique chinoise qu’on a fait maintenant depuis dix ans, soit moi ou les gens qui possèdent les machines que j’ai créées. Il est très important de comprendre que la proportion de légumes cuits doit être plus importante que les légumes crus, d’une manière constante. Bien sûr, ce n’est pas un équilibre sur un repas. Ça se joue sur une semaine, par exemple, regardez combien vous avez mangé de légumes crus par rapport aux légumes cuits. Et si vous mangez plus de légumes crus, vous avez toutes les chances de déclencher un stress oxydant extra cellulaire, des mécanismes d’acidité, des douleurs articulaires, des maux de tête, etc, etc. Donc, au niveau des légumes la proportion de cuit doit être systématiquement plus importante que de cru et ce quelle que soit la saison.

Si vous respectez cette simple règle par rapport aux légumes crus et légumes cuits, si durant un temps, on va dire de quelques semaines ou quelques mois, vous arrêtez tous les sucres rapides et lents sans aucune exception, que vous remplacez dans votre alimentation tous ces sucres lents et rapides par des matières grasses, vous allez faire fonctionner autrement votre cycle énergétique, vous allez vieillir beaucoup moins vite. C’est-à-dire que le cycle de crête par les mitochondries, est responsable du vieillissement. On le sait, parce que ça va attaquer les extrémités de l’ADN, qu’on appelle les télomères et vos télomères sont détruits, c’est-à-dire que l’ADN va se restreindre, les anomalies génétiques vont apparaître et vous allez développer toutes sortes de pathologies.

Donc, augmenter la proportion de légumes cuits par rapport à vos légumes crus. Essayez du moins, un certain temps quand je dis un certain temps, ce n’est pas toute votre vie mais au moins un ou deux mois. Après avoir réparé les villosités intestinales, vous allez donc, remplacer tous les sucres par du gras et vous allez faire fonctionner votre métabolisme par la voie qu’on appelle cétogène en excluant la voie mitochondriale. Et donc, vous allez limiter la destruction de votre propre ADN et que les télomères disparaissent. Le sucre est certainement avec le laitage de vache, les produits les plus nocifs pour la santé humaine. Nous ne sommes pas faits pour manger du sucre quel qu’il soit. Nous sommes des mammifères et le sucre est un produit extrêmement dangereux, et je dis bien, pas uniquement les sucres blancs. Je parle de tous les sucres contenus même sous forme de fructose dans les fruits.

Sœur : Même le miel ?

Le miel, c’est différent, il y a d’autres molécules dedans. Mais c’est sucré quand même. Si vous voulez être radical…

Sœur : Les sucres transformés ?

C’est-à-dire ?

Frère : Je ne sais pas, un croissant par exemple ?

Ah non, c’est pareil.

Sœur : C’est pareil. Les bonbons, les gâteaux…

Tous les sucres, tous les sucres. Et tous les gens qui ont fait une restauration du microbiote via le champignon, l’hericium, le Mico-Léo, chez Adenat, ont constaté que tout le gras partait. C’est paradoxal, vous mangez du gras et vous perdez votre gras. Vous mangez du gras et vous récupérez une plasticité articulaire absolument insensée. C’est la vérité. Moi, j’ai une plasticité que je n’avais même pas à seize ans. Je peux me plier en deux comme un yogi sans aucun problème. Donc, il n’y a pas d’âge limite pour ça. Mon huile de krill, pareil quand je dis, prenez de l’huile de krill, prenez deux gélules ou quatre gélules, peu importe mais vous chargez le corps pendant un mois.

Par contre, l’huile de krill au bout d’un an ou deux, il faudra faire une cure contrairement aux champignons dont l’effet au niveau des villosités, puisqu’elles sont reconstituées va durer autant de temps que vous avez mis à les faire disparaître, entre zéro et quarante ans. Donc, quand c’est pris une fois, ça devrait tenir jusqu’à la fin de votre vie. Bien évidemment, vos goûts alimentaires vont se transformer, comme le microbiote s’est modifié au niveau du ventre et que c’est le microbiote intestinal qui décide de vos goûts. Par exemple, il y a des gens qui disent qu’ils adorent les laitages. Ce n’est pas vrai. C’est parce qu’ils ont des monilia albicans dans le ventre, qui n’est pas du Candida albicans, mais ça lui ressemble. C’est ce qui envoie sans arrêt des molécules pour vous faire consommer du laitage que lui consomme.

Et vous dites, j’aime les fromages, j’aime le laitage. C’est absolument faux. Vous traitez votre ventre pour faire disparaître ce parasite en homéopathie, par exemple, vous allez constater que les besoins de laitage disparaissent complètement. Et c’est pareil pour tous les goûts. Si vous bouffez du sucre, j’étais addict au sucre, pendant cinquante ans, vous modifiez l‘équilibre de votre flore, vous détruisez encore plus vite la flore intestinale, vous devenez allergique à des tas de choses, vous gonflez sans arrêt et vous avez de plus en plus besoin de sucre. C’est l’addiction au sucre. Si vous voulez être radical, vous supprimez tous les sucres rapides et lents, vous remplacez ça par des corps gras. Et quand je dis des corps gras, ce n’est pas uniquement des bonnes graisses.

Bien évidemment, il faut qu’il y ait un rapport deux tiers – un tiers, de bonnes graisses sur les mauvaises graisses, c’est-à-dire, il faut aussi bien manger des poissons gras. Mon petit déjeuner à l’époque, c’était des sardines. C’est très bon. Au bout d’une semaine, tu t’y fais à merveille. Et tu t’apercevras que tu as plus du tout de fluctuations énergétiques contrairement au coup de pompe classique à 11 heures, 17 heures, quand on bouffe du sucre. Puisque le métabolisme de ce qu’on appelle le méridien du chakra de la rate et l’organe rate sont complètement décalés. Et que c’est la rate qui fournit les énergies au corps indépendamment du sucre. Les énergies éthériques rentrent par le chakra de la rate, entre autres. Il y a aussi les pieds et la tête bien sûr, mais la source la plus importante de l’énergie, c’est le chakra de la rate. Il y avait une question là-bas avant que je continue.

Sœur : Le traitement au krill, tu dis ça se prend une fois, mais c’est sur plusieurs jours ou un jour ?

De quoi ?

Sœur : …les gélules de krill ?

Non, non, tu le prends pendant un mois.

Sœur : Un mois, tous les jours ?

Un mois, tu fais une cure d’un mois tous les ans.

Sœur : Ah, bon.

Par exemple, à tous les six mois selon la vitesse où tu perds tes antioxydants. Ça se voit en premier, essentiellement autour des ongles. C’est ce qu’on appelle les lunules. Si tu as au-dessus de la matrice de l’ongle, la table de l’ongle, si tu vois tes lunules qui commencent à se dessécher, tu es en carence de gras. Ça se voit au niveau des ongles. D’ailleurs, avec le krill sans même parler des champignons, en l’espace d’une semaine, toutes tes lunules se reforment.

Sœur : Moi, j’ai les ongles très très mous.

C’est normal, tu ne manges pas de gras. Donc, quand je dis manger du gras, c’est deux tiers de bon gras et un tiers de mauvais gras. C’est-à-dire, vous mangez les sardines le matin et vous avez intérêt à bouffer de la charcuterie avec, si vous n’êtes pas végétarien, donc, du mauvais gras. Il faut associer le bon gras et le mauvais gras pour que la voie cétogène fonctionne. Si vous faites cela, vous allez constater très rapidement une amélioration extrêmement importante de votre vitalité, de votre santé générale et aussi même de maladie métabolique, comme le diabète par exemple et aussi une maladie neurologique.

L’effet est constant et systématique. Donc, toutes les règles diététiques, qu’on nous a enseignées, de partout, sont absolument délirantes. Tous les gens qui sont gros, c’est parce qu’ils ne mangent pas assez de gras et en particulier du bon gras. Vous voulez maigrir, bouffez du gras. Vous voulez grossir, bouffez du sucre. Mais ne vous étonnez pas après si vous êtes malade. Si vous respectez ce régime cétogène, il n’a pas besoin d’être stricte comme dans certaines pathologies mais, simplement en diminuant les proportions de légumes crus.

En supprimant, pendant un mois et demi, deux mois tout ce qui est à base de lait de vache, même transformé. Que vous prenez ensuite de l’huile de krill. Que vous consommez des matières grasses, les bonnes graisses et les graisses hydrogénées en portions deux tiers, un tiers.

Donc, c’est pour ça ne sert à rien, tous les gens qui se gavent d’oméga-3, vous pouvez abandonner hein, c’est une hérésie. Parce que vous n’êtes pas équilibrés, c’est-à-dire, vous chargez le corps en graisses, en bonnes graisses, comme on dit, et, paradoxalement, vous allez fabriquer du mauvais cholestérol.

Sœur : Et pour les crudités, excuse-moi, les crudités.

Je n’entends rein.

 … À ce moment-là, les jus de crudités, tu sais, quand tu dis que les crudités, il ne faut pas en prendre trop…

C’est pareil. C’est une hérésie.

… Carottes et tout ça.

Ah, je sais qu’il y a beaucoup de gens qui disent que les crudités leur donnent beaucoup de vitalité, c’est vrai, mais cette vitalité ne va pas durer. C’est impossible.

Le niveau de vitalité que tu as en consommant du gras équilibre, et d’équilibre à tous les niveaux métaboliques. Il y a, on l’a testé chez les gens qui avaient des diabètes de type 2 de l’adulte, ils bouffent une semaine de gras et ils n’ont plus besoin d’insuline. Vraiment.

Donc, si vous voulez, toute la culture, que ce soit en Occident ou ailleurs, a complétement, collectivement créé un égrégore où on dit que le gras est mauvais. Or le gras est essentiel à tous les niveaux, fonctionnement cérébral, fonctionnement des membranes cellulaires. Et dans les pathologies dégénératives, bien sûr, la carence de gras est extrême.

Sœur : Et la fibromyalgie, la fibromyalgie.

Ça, je ne le sais pas, mais, en tout cas, toutes les pathologies vont être améliorées avec ce que je viens de vous dire là. Après, bien évidemment, indépendamment de l’aspect structurel des extraits de champignons, donc sur les membranes cellulaires, à l’échelon du corps, vous avez après, des champignons qui vont être indiqués dans les maladies neurologiques.

Mais ça, je l’ai dit en 2016, je n’ai pas le temps de le voir maintenant. Mais vous allez voir sur adenade.fr. Vous avez déjà beaucoup de documentation. Je vous le dis, vous avez mêmes des cours de mycothérapie en ligne. Mais les champignons, il faut quand même savoir que c’est eux qui ont permis le développement de la vie sur Terre, indépendamment des matrices cristallines apportées par les mères généticiennes.

Le mycélium est porteur d’une information absolument fondamentale, alors je sais que vous trouverez aussi, via le docteur Donatini, des extraits de mycélium. Le seul problème c’est que le mycélium est intimement mélangé au bois, donc, quand vous absorbez les produits de Donatini, vous absorbez du bois. Ce n’est pas l’idéal.

Mais les extraits de champignons de Hyphas Latéra sont parfaits, au niveau de la recharge en constituants des membranes cellulaires et pour l’eritium donc, pour la reconstitution de vos villosités intestinales.

Tous les troubles hépatiques, vésiculaires, pancréatiques, du côlon et de l’intestin disparaissent avec l’eritium. Et l’action est constante. Si après ça, vous changez votre régime de la façon dont j’ai dit, mais pas à vie, le temps que votre corps s’habitue à ces nouvelles règles, et après, vous verrez que vous pourrez reprendre du sucre. Vous pourrez reprendre tout ce que vous voulez. Mais essayez de respecter un apport minimum de gras, dans votre alimentation, même ensuite.

Sœur : Pour le gras, la proportion un tiers, deux tiers, c’est sur un repas ou sur la journée, par exemple?

Non, c’est sur une semaine. Il n’y a pas à être formel sur un repas, ça va être infernal. Mais vous voyez très bien ce que vous avez mangé dans la semaine. Ce que vous avez consommé comme fruits, comme légumes crus, comme légumes cuits, comme graines, comme graines germées comme… Et après…

… pour les gras?

Les gras, il faut impérativement rajouter du bon et du mauvais gras

[…]

Si vous parlez toutes en même temps, je n’entends rien. L’équilibre se vérifie sur une semaine.

…pour les gras aussi?

Mais pour tout,

… D’accord.

Pour tout. Tu peux prendre du sucre, un carré de sucre, même blanc. Mais c’est sur la semaine, si tu veux, il devrait y avoir le moins possible de sucre, rapides et lents. Le plus possible, en légumes, du cuit que du cru. Et rajoutez, impérativement du gras. Ce gras devant être aussi bien, ce qu’on appelle du bon gras, c’est-à-dire non oxydé, non hydrogéné et, des mauvais gras. Dans le rapport un tiers, deux tiers. Oui?

Sœur : Mais le mauvais, tu vas bouffer du saindoux, tu vas…

Oui, oui, oui. Des charcuteries.

…du gras des côtes d’agneaux?

Du gras de viande, si tu manges de la viande. Exactement.

…du saucisson.

Et ce gras-là ne sera plus toxique.

…ah ben, il y a le beurre aussi.

Le beurre, le beurre, le beurre contient des mauvais gras. Les œufs…

Sœur : Pour les végétariens, le mauvais gras, on le trouve dans quoi?

Ah, pour les végétariens, le mauvais gras ça va être difficile.

…le beurre.

Le beurre. Mais si tu ne manges pas du tout de produits…

…c’est un produit laitier, le beurre.

De toute façon c’est un produit laitier, mais le beurre, en lui-même, n’a rien à voir. Il contient des mauvais gras, il n’y a pas de lactose dedans. Sans être intolérant au lactose, le lactose est mal digéré chez quasiment tout le monde. Même si tu n’as de troubles digestifs.

Et je pense même, que le lactose est l’agent qui va détruire, avec le plus de certitudes, les villosités intestinales. Oui?

Frère : En fait, dans l’huile d’olive, il y a aussi des acides gras saturés?

Oui, bien sûr.

…ça pourrait servir, entre guillemets…

Il faut déjà bosser à la cuisine méditerranéenne, cuisiner à l’huile d’olive. Mais il faudra aussi cuisiner avec de l’huile de tournesol, qui contiennent des graisses trans, c’est-à-dire des graisses hydrogénées ou oxydées qui sont mauvaises pour la santé […] classiquement.

Mais, sur une semaine, vous voyez ce que vous avez mangé. Mais, si vous voulez avoir un effet vraiment important après l’huile de krill et le l’eritium, vous faites un régime cétogène, même s’il n’est pas strict, en bouffant le plus de gras possible. Bon et mauvais. Vous allez constater des changements dans votre corps absolument phénoménaux.

Énormément de maladies disparaissent. Et vous allez récupérer, comme je l’ai dit, une souplesse et une peau absolument incroyable.

Par exemple, quand vous bouffer du gras, vous pouvez vous mettre au soleil, vous n’aurez jamais de coup de soleil. Jamais. Même si vous avez la peau sensible. Oui?

Frère : En fait, quand tu parles du krill, c’est l’huile de krill ou c’est le krill en entier?

Non, l’huile de krill. Bon, il y a un laboratoire français qui vend, en alimentation animale, du krill séché. Là vous allez avoir un effet anti-oxydant majeur parce qu’il y a énormément d’astaxantine, mais les huiles, il n’y en a plus. C’est vraiment l’huile de krill qui est importante.

Et c’est ça qui va…

Frère : L’huile de coco, tu en mets…

L’huile de coco, c’est parfait pour se brosser les dents. Au niveau alimentaire, je te suggère de remplacer ça par le beurre de cacahuètes. C’est-à-dire que tu fais griller ou chauffer ce que tu dois à faire. Tu prends une cuillère à soupe de beurre de cacahuètes, mais sans adjonction d’huile de palme, hydrogéné ou pas hydrogéné, et sans sucre. Tu prends une cuillère, tu mets ça dans ta poêle ou dans ta cocotte, ça va fondre. Et tu fais cuire tes légumes là-dedans. Ça va être autrement meilleur que la cuisine à l’huile de coco. Et autrement plus efficace.

Vous avez des doses considérables de vitamines E et de vitamines K dans le beurre de cacahuètes. C’est quelque chose qui était encore très décrié, il y a encore quatre ou cinq ans, et quand j’ai regardé avec stupéfaction, les études diététiques aujourd’hui, ils recommandent le beurre de cacahuètes. Parce que vous avez énormément de fibres, plus que dans la salade, vous avez des protéines, c’est une source de protéines phénoménale.

Bien évidemment, le beurre de cacahuètes est très calorique mais si vous mangez du sucre avec, vous allez grossir. Mais si c’est en période de réadaptation de régime, une modification de comportement alimentaire, rappelez-vous, le microbiote est présent, déjà, il va réduire, il va supprimer le besoin de sucre, il va supprimer le besoin de laitage, parce qu’il n’y a plus de […], tout simplement.

Vous allez rééquilibrer ce qu’on appelle les bacilles grammes négatifs, grammes négatives aérobie, anaérobie et vous allez constater même un changement de votre humeur. C’est-à-dire, tous les gens qui ont des sautes d’humeur, qui se plaignent d’être un jour bien, un jour pas bien, avec un microbiote intestinale réparé, avec des villosités qui sont présentes, ça n’existe plus.

Alors, aujourd’hui on dit, beaucoup de thérapeutes, de médecins disent que le ventre c’est le quatrième cerveau, on sait pertinemment que tout vient du ventre. Même les maladies dites dégénératives, même s’il y a une composante émotionnelle, même s’il y a un facteur causal sur les chakras, il y a un terrain préalable, qui est lié à l’absence de gras et la prédominance du sucre dans tous les métabolismes de toute l’humanité, qui vous rend plus fragile et plus sensible à tout.

Les gens qui n’ont, par exemple, plus de villosité intestinale, ils vont sentir les énergies mais ils vont être altérés par les énergies qu’ils sentent.

C’est pareil, quand on dit, traverser au niveau psychique. Si vous avez du gras, vous traversez tout. Vous n’arrêtez rien et vous ne cristallisez rien.

C’est absolument phénoménal. Ça commence à sortir et surtout, depuis les études qui ont été faites dans les pays asiatiques. Par exemple, il y a un champignon qui est le maïtaké. Le maïtaké, qui est un champignon japonais, comme le shitaké est utilisé pour traiter le cancer de l’estomac. En perfusion. En extrait de liquide. D’ailleurs, […] vendent des coffrets qui coûtent assez cher d’ailleurs, qui sont des extraits cette fois-ci, qui sont dix fois plus concentrés que les gélules. Avec, par exemple, un traitement qui s’appelle oncoman, qui, pendant un mois, va traiter le cancer de la prostate.

Alors bien évidement, en France, ils ont eu beaucoup d’ennuis parce qu’ils n’ont pas droit de dire ça. Alors que les études scientifiques sont tout à fait réelles.

Le traitement du cancer de l’estomac, qui est très répandu au Japon, à cause de la consommation de poisson, est éradiqué totalement par ce champignon. Par les extraits liquide de ce champignon, en injectables.

Donc, vous voyez, les règles médicales ne sont pas du tout les mêmes en Occident, de manière large, et dans les pays asiatiques.

Donc, si en diététique vous faites ça, vous ne pouvez que constater une amélioration de toutes les fonctions corporelles mais aussi émotionnelles et mentales. Vous constaterez que, un équilibre émotionnel comme vous ne l’avez jamais connu. Les gens qui ont une hypersensibilité à tout, qui ont des émotions permanentes, arrêtez les sucres immédiatement. Et vous verrez que vous ne serez plus aussi sensibles et que votre ressentis deviendra encore plus fort mais que vous ne serez plus jamais altérés par votre propre ressentis.

C’est l’autre versant, de ce que je vous dis en canas, par rapport au fait de traverser, d’accueillir, mais bien évidement les règles biologiques sont essentielles, e corps étant une interface, même que vous l’appelez, sac de viande ou temple peu importe. Mais si vous n’êtes pas capable de résonner par ces déséquilibres alimentaires qui concernent le collectif humain, par le fait de manger des sucres, puisse qu’il y en a partout, eh bien, vous ne pouvez pas vous en sortir.

Alors, vous aurez beau bouffer des céréales, des graines germées, pas manger de graisse, pas manger de viande, vous irez de plus en plus mal. Et vous serez de plus en sensibles et de plus en plus affectés. Oui?

Sœur : Qu’en est-il des légumineuses?

Je ne sais pas pourquoi, je n’entends plus rien. Vas-y!

Sœur : Qu’en est-il des légumineuses? Est-ce que… tu les cases où…?

Les légumineuses, c’est différent. C’est une source de fibres et de protéines. Les légumineuses, vous pouvez en absorber, les graines germées aussi.

Sœur : Il y a du sucre quand même dedans?

Par exemple, ce qu’on appelle l’alcool. Je ne parle pas des alcools forts mais en médecine chinoise, ils parlaient aussi des alcools forts, du vin et des bières, par exemple, dans les […] chinoises. Il est évident que, ça me rappelle mon prof de Qi gong, Maître Zhu, il y a très longtemps, qui disait, après une séance de Qi gong, d’abord, il avalait un verre de vin, pour échauffer les énergies et après il fumait une cigarette pour apaiser les énergies.

Donc, l’alcool est une molécule essentielle au niveau du corps aussi, mais bien évidemment, il n’est pas question d’être alcoolique. Mais, là aussi, il y a une notion d’équilibre, mais un verre de bière ou de vin, même une fois par semaine vous fera le plus grand bien. Parce que vous allez échauffer la circulation d’énergie dans les méridiens. D’ailleurs, même Pépère en avait parlé à propos du champagne et de la bière. À l’époque où on montait en vibrations, on lui demandait par rapport à l’alcool, il dit : Le champagne c’est très bon pour monter en vibrations. C’est la vérité. Et le vin aussi. Simplement parce que ça excite la rate, après ça la détruit, bien sûr, rate et foie. Mais dans un premier temps ça l’excite. Donc, ça favorise l’excitation et l’entrée d’énergie dans le corps. Si votre métabolisme est rétabli, vous allez constater un effet très, très particulier même d’une simple bière.

Sœur : Alors l’apéritif cacahuètes, vin c’est bien alors on ne diabolise plus les cacahuètes.

Oui, oui. Le beurre de cacahuètes, encore une fois, il y énormément de fibres.

… des cacahuètes comme ça.

Mais l’inconvénient du beurre de cacahuètes c’est qu’avant les gens en consommait, c’est pour ça qu’il avait très mauvaise réputation, parce que c’est très calorique. Or raisonner en calories est une hérésie, vous pouvez à être mille calories par jour, si vous bouffer autant de sucre, vous grossirez, même à mille calories. Par contre, si vous respectez, avec l’absorption de gras, plus de gras que de sucre et que de laitage et que de protéines, vous allez constater que vous allez maigrir. Même avec cinq mille calories par jour.

Donc, toutes ces règles de diététiques qu’on utilisent depuis cinquante ans ou cent ans sont complétement aberrantes. Totalement aberrantes. Maintenant, encore une fois aussi, ne me croyez pas, faites l’essai, vous verrez bien.

Et vous ne pouvez que constater ce que je vous ai dit. Il faut limiter en fait, les sucres. Tout ce qui agit sur le métabolisme immédiat. Et il faut limiter tous les produits qui vont induire une acidose. Dont les légumes crus font partie… Oui?

Sœur : Par contre, il faut tenir tout le temps sur la durée, ce n’est pas…

Non, non, non, non. À partir du moment où tes villosités sont réparées, ton microbiote est réparé, que tu as induit le changement alimentaire pendant un mois, deux mois, après c’est fini, moi je mange normalement.

… D’accord.

Je mange même du sucre.

Sœur : Et le régime alors, il y avait eu un régime où on ne mangeait que de la viande, que des…

Régime hyperprotidique. C’est une hérésie.

…C’est une hérésie aussi, puisque les gens qui…

Les régimes sans sel, les régimes hyper protéinés tout ça c’est des… Depuis cinquante ans, vous voyez bien, il y a tout le temps des gens qui sortent des régimes avec des effets soit disant spectaculaires, le régime Montignac, dissocié, chacun y va de ses petites recettes. Mais ça ne fonctionne pas. Ça ne peut pas fonctionner.

Sœur : Et de manger les œufs le matin, tous les matins manger un ou deux œufs.

Oui, c’est excellent à condition d’absorber des bonnes graisses avec. Si tu manges des œufs, rajoutes des sardines. Parce que les œufs, c’est quand même, ce qu’on appelle du mauvais gras. D’ailleurs dans les régimes sans cholestérol on dit d’arrêter les œufs, c’est dangereux. Ce n’est pas plus dangereux qu’autre chose, à condition que ce ne soit pas associé à du sucre. Parce que si tu prends des œufs tous les matins et que, en plus tu sucres ton café, tu es mal barré.

Sœur : Mais alors, tu dis associé, dans la journée ou en même temps?

Ça peut être en même temps ou ça peut être à un autre moment.

Mais si effectivement, quand tu absorbes un œuf, tu prends aussi une bonne, un bon gras en même temps, tu vas avoir la proportion idéale pour relancer ton métabolisme. Mais si tu prends des œufs le matin, par exemple, avec du bacon, qui est aussi un mauvais gras et qu’en plus tu mets du sucre dans le café, je ne te raconte pas ta santé. Et ta vitalité, bien évidemment.

… Même un tout petit carré, un carré non.

Oui, oui.

Sœur : Pour les champignons, tu parles de […] à un moment donné, tu avais utilisé…

Alors on a utilisé, parce que […] les produits coûtent cher, c’est-à-dire, ça doit être soixante et quelques euros en France…

Sœur : Pas loin de soixante-dix.

Non, à cinquante c’est en Espagne. En France c’est plus de soixante-deux euros la boîte, mais il n’y a pas de photons. À un moment, j’avais dit qu’il y avait les produits de […] jusqu’à ce que j’apprenne qu’ils avaient été fabriqués en Chine et que quand tu ouvres une gélule, il y a encore des morceaux dedans.

Ce qui est très important dans les champignons, c’est la qualité de l’extraction. Et surtout, que les gélules soient scellées pour ne pas qu’elles s’oxydent. Or il n’y a que […] qui le fait.

Donc, effectivement, c’est trois fois plus cher qu’un champignon qui vient d’ailleurs, d’un autre labo, mais il n’y a pas de photon. Je les ai tous testé. Oui, au début je pensais que c’était la même chose, mais pas du tout. Même le corps 17.  Vous prenez deux gélules de corps 17, vous faites des rêves érotiques sans arrêt. Vous êtes en érection permanente, c’est délirant. Tu prends du corps 17 de chez Pierre Vital, il ne se passera rien. Voilà.

C’est pareil pour l’huile de krill, respectez bien, quelle que soit la marque qu’il y ait le brevet NKO, au niveau de la fabrication. Donc, oui, effectivement, […], ça coûte cher, mais en fait… Bon, l’eritium, un mois de traitement, un mois et demi…

Sœur : Le médecin, ça coûte beaucoup plus cher.

Oui. Le médecin coûte beaucoup plus cher et les dégâts au niveau du corps aussi.

Alors bien sûr, vous avez d’autres champignons. Il y en a un qui n’est pas produit par […] parce qu’il ne pousse que si les températures descendent de manière longue, en dessous de moins trente. Donc, on en trouve que dans deux régions au monde, qui sont la Sibérie et le Québec, le nord du Québec, le nord du Canada. C’est le chaga. Le chaga est un stimulant immunitaire absolument incroyable. Bien plus fort que le coriolus versicolore, qui lui est donné dans certains types de cancers.

Le chaga a des molécules qui ne sont d’ailleurs pas toutes connues, tellement il y a de molécules dedans. Mais il a une même composition que les glucanes, les polysaccharides, les alpha et bêta glucanes et d’autres molécules. Mais bon, on ne va pas rentrer dans les détails, mais le chaga stimule l’immunité cellulaire de façon remarquable.

Autre avantage de consommer des gras en quantité importante c’est, bien évidemment, l’action sur le système immunitaire. Parce que vous allez le constater, que la membrane, c’est ce qui régit tous les échanges, même avec l’ADN. C’est-à-dire qu’on sait aujourd‘hui, par exemple, qu’il y a une branche de la biologie qu’on appelle l’architectonique moléculaire. Jusqu’à présent on a appris à l’école que, par exemple, pour que le muscle se contracte…

Vous savez, quand on disséquait les grenouilles, on mettait une stimulation électrique sur le nerf et le muscle se contractait. Jusqu’à présent, on pensait que c’était l’influx nerveux qui arrivait. C’est faux. Puisque le mouvement a lieu avant que l’influx nerveux soit arrivé. Ça, on s’en est aperçu sur les fleurettistes. Ils faisaient des mouvements avec le bras, en un temps inférieur à soixante-dix millisecondes. Alors, quand vous décidez de bouger la main, l’influx nerveux qui fait bouger la main met quatre-vingt-dix millisecondes à arriver.

Donc, c’est à la suite de ça qui a été trouvé, ce qu’on appelle la théorie de l’information, c’est une propagation de fréquence, qui va être préalable à l’effet, au niveau de la plaque motrice, la libération de l’acétylcholine qui fait contracter tel groupe musculaire par l’ordre que donne votre cerveau.

Ce qui est important, c’est les trains d’ondes qui sont émises par le cerveau. Le cerveau émet, en permanence, des ondes de régulation de feedback, qu’on appelle, qui vont entre, quarante-huit kilohertz et sept cents kilohertz.

Et ça passe par ce qu’on appelle les zones latérales du cou, par le parasympathique crânien. Le cerveau communique en permanence avec le corps, pas par voie neuro chimique, même si on sait qu’il y a la libération des neuro médiateurs, mais par voies fréquentielles.

Toutes les émotions sont calquées sur cette gamme de fréquence. Les cristaux ont la même gamme de fréquence. Le cristal de roche, quarante-huit kilo hertz, le cristal qui a la vibration la plus haute c’est, sept cents kilo hertz, c’est la fluorine.

Et en permanence, le cerveau, indépendamment de émotions, envoie des fréquences vers les organes. Si l’organe ne renvoie pas le même signal, le cerveau met en exclusion le territoire, vous avez à ce moment-là, un conflit psychologique de territoire, dans le territoire néocortical qui contrôlait l’organe, et à ce moment-là, vous avez un cancer.

Donc, le point de départ est à la fois psychologique mais induit par des troubles métaboliques.

Il n’y avait pas de cancer, ou très peu, même si on a décrit des cancers dans les textes chinois, il y a trois mille ans., mais ce n’était pas du tout, une personne sur deux comme aujourd’hui.

Donc, le facteur alimentaire est essentiel, le vieillissement cellulaire lié au régime occidental, qui a privé le corps de gras, en le remplaçant pas les sucres essentiellement, est une hérésie.

Il suffit simplement de rectifier ça, bon, bien sûr quand le cancer est là, le plus souvent c’est trop tard, ça ne suffira pas mais, si vous voulez récupérer un état de fonctionnement, quel que soit votre âge et retrouver une seconde jeunesse, ça va marcher à tous les coups.

Plasticité cérébrale, plasticité articulaire, plasticité cellulaire, articulaire, plasticité de toutes les fonctions cellulaires du corps, restauration des ilots de Langer Hans qui sont responsables du diabète quand elles disparaissent, au niveau du pancréas etcétéra, etcétéra.

Fonctionnement biliaire qui se restaure, même si vous avez des calculs. C’est l’hérésie, quand vous avez des calculs biliaires on vous dit de ne pas manger de gras. Tu te rends compte. Alors qu’il faut manger du gras.

Donc, les fibres oui, bien sûr, ça tout le monde le sait. Donc, voilà au niveau alimentaire.  Au niveau des champignons, je ne vais pas rentrer dans les détails des différents champignons.

Encore une fois, j’en ai longuement parlé voilà deux ans. Et je vous dis, c’est accessible en ligne sur internet, sans aucun problème. Il n’y a pas besoin de connaissance, ce n’est pas sorcier, il y a à peu près quinze, vingt champignons qui sont utilisés en thérapie médicale. Et la mycothérapie, dans une perspective linéaire aurait été la médecine d’avenir, c’est évident.

Bien plus que l’énergétique, bien plus que les cristaux ou toutes les autres choses qu’on peut imaginer parce qu’ils ont, avant tout, des effets structurels sur la membrane cellulaire.

Avez-vous des questions par rapport à ce survol diététique?

Sœur : Est-ce que le café, c’est mauvais de prendre du café, deux, trois tasses dans la journée?

Non,

ça va.

Au contraire, au contraire, le café est un excellent stimulant. À condition, c’est toujours pareil, de ne pas en prendre vingt, et de le prendre sans sucre. Une fois que tu as restauré tes villosités, tu peux en reprendre. Une fois que tu as rechargé ton corps en extraits de champignons, en krill, en microbiote et en villosités, tu vas t’apercevoir que tout le fonctionnement de ton corps devient différent.

Tu n’as besoin que de trois, quatre heures de sommeil. Tu n’as plus de mises en route difficiles le matin, qui sont uniquement liées au sucre qui dégrade les fonctions de la rate et donc l’entrée des énergies dans le corps. Tu n’as plus de coup de pompe à onze heure et à cinq heure. Que ton sommeil est parfait. Que tu n’as plus du tout d’émotivité. Que tu n’as plus du tout d’hyperactivité mentale et d’obsessions qui tournent, uniquement avec les aliments. Et en plus, ça dure.

Retenez, en résumé, la membrane cellulaire est fondamentale. […] architectonique moléculaire, nous on savait qu’il y avait un influx nerveux, une molécule qui est libérée et même quand on parlait de molécules qui agissent, par exemple sur les glandes endocrines. Les hormones de l’hypophyse, qui vont aller réguler les différentes glandes, on pensait que c’était la molécule hormonale qui allait se mettre dans le récepteur cellulaire et induire un signal à l’intérieur de la cellule. Oubliez ça, c’est complétement faux.

Une molécule d’hormone circule, quand elle arrive à proximité de cellule, elle va changer de conformation spatiale. C’est pour ça qu’on appelle architectonique moléculaire, la molécule se présentait sous telle forme, elle va réagir à la présence de la cellule, à distance, elle va changer de forme. Quand elle change de forme, elle envoie quoi, des photons ultraviolets qui sont reconnus par la membrane cellulaire à condition qu’il y ait suffisamment de gras.

Ce n’est pas l’effet d’une molécule, telle hormone qui est dans le sang qui va déclencher l’action. Son efficacité est liée à sa capacité à changer de forme et à être reconnue par la cellule.

Ça, je l’avais déjà expliqué mais je le redis deux minutes, c’est les travaux du directeur du laboratoire central de polytechnique qui s’appelait, à l’époque Joël Sternheimer qui a écrit des livres à la suite des travaux de Jacques Pialoux, le suisse, en médecine chinoise sur la musique des particules.

Sous certaines conditions, l’équation de la physique d’Einstein, E=MC2, l’énergie est égale à la masse qui multiplie la vitesse de la lumière au carré, peut être combiné avec l’équation de la physique quantique E=HNU, l’énergie est égale à une constante que multiplie la masse atomique de la molécule considérée.

Il a eu une idée très simple. Il a pris l’hormone lactogène de la vache, il a calculé le poids moléculaire de l’hormone lactogène de la vache. Il est allé dans une étable normande et il a passé le son, en réduction électromagnétique de la fréquence originelle de l’hormone lactogène de la vache, la production de lait a augmenté de trente pourcent.

On s’est dit, il a augmenté la production d’hormone lactogène. Faux, elle n’a jamais bougé dans le sang, elle est devenue inactive.

On sait aujourd’hui, et j’ai travaillé dans un laboratoire de biophysique en Grèce, pendant suffisamment longtemps, avec un professeur de biophysique, pour savoir que les plus grandes firmes pharmaceutiques sont en train de breveté toutes les fréquences possibles et inimaginables. La médecine de l’avenir sera effecti…, s’il y avait eu un avenir, aurait été une médecine fréquentielle. C’est-à-dire qu’on sait aujourd’hui, par exemple, vous prenez, ça c’est des expériences qu’on a mené ensemble en Grèce, avec ce professeur de médecine biophysique.

Vous prenez une souris, vous lui injectez la brucellose, la fièvre de malt, en huit jours elle est morte. Ensuite, on a enregistré le spectre électromagnétique de ce bacille, de cette bactérie qui donne la fièvre de malt et on a fait passer ces ondes à une fourmis atteinte de la fièvre de malt, qu’on lui avait inoculé. Elle guérit en deux jours, toutes les bactéries, avec l’inversion du champ magnétique, ont été détruites.

Donc, bien évidemment, les laboratoires sont en train de breveter toutes les fréquences et toutes les harmoniques parce qu’on sait qu’on peut modifier l’ADN avec un son, avec des harmoniques très précises. Ce qu’on appelle les harmoniques, c’est les sous-fréquences, c’est-à-dire vous avez ce qu’on appelle, le temps de montée en tension d’une fréquence, il y a des harmoniques à l’intérieur et quand on isole ces harmoniques, on est capable de modifier tout ce qui se passe dans la cellule. Ils sont en train de breveter les fréquences.

Bien, évidemment, donc, même au niveau de la médecine allopathique, ils savent très bien, eux aujourd’hui que, ce qui est important, ce n’est pas la molécule elle-même, mais la résonnance de cette molécule, la conformation moléculaire en elle-même qui dépend du milieu dans lequel vous êtes. Si vous avez un terrain acide, eh bien, bien évidemment, l’architectonique moléculaire ne peut plus se déployer.

Et le signal de l’insuline, par exemple, n’est plus efficace. Et vous pouvez prendre de l’insuline sans arrêt, vous devenez résistant à l’insuline et votre diabète ne peut plus être équilibré. Simplement parce que le milieu extracellulaire est trop acide. Et à ce moment-là vous rentrez en terrain dégénératif donc, inversion.

L’acidité qui était extracellulaire perfore la membrane cellulaire et va donner à l’intérieur de la cellule, un relargage du matériel de la cellule, qu’on appelle le stress oxydant intracellulaire qui accompagne toutes les maladies dégénératives sans exceptions. Mais vouloir traiter le ph, le stress, ne sert à rien tant que vous n’avez pas la structure adéquate, suffisamment de gras, ça ne marchera pas.

Donc, Stern Heiner avait démontré que les fréquences sont capables d’augmenter la sécrétion lactée, en l’occurrence celle de la vache, sans modifier l’hormone lactogène de la vache.

Ce n’est pas banal. Oui?

Frère : Qu’est-ce que tu penses des légumes lactofermentés?

Oui, c’est très bien. C’est très bien.

…pour les poissons, qu’est-ce tu suggères, le saumon, les sardines…

Ben, le saumon c’est le poisson le plus pollué de la terre quand même. Un peu gênant. Ici, par exemple, à Tarifa, vous avez du thon rouge qui n’est pas rempli de métaux lourds. Ils ont des steaks de thon rouge, vous qui restez là, vous avez sur le port là. Les steaks de thon rouge, c’est une tuerie.

…plutôt sardines, thon.

Oui, sardine, thon, maquereau, hareng, flétan, tous les poissons gras classiques, qui en plus ne coûtent rien. Le thon, ça coûte très cher mais le maquereau ça ne coûte rien. Les poissons les plus gras.

Frère : Et en bonnes graisses, ce seraient les huiles en oméga-3, des huiles en oméga-6…

Oui, en oméga-3. Oubliez les oméga-3 en complément alimentaire parce qu’en général on vous vend oméga-3, oméga-6, mais jamais oméga-9. C’est une hérésie.

Frère : Et l’huile de chanvre qui a…, l’huile de chènevis…

Oui. On n’a pas le temps de voir tous les aliments. Moi, je vous donne les bases vraiment structurelles par rapport aux champignons et aux fonctionnements diététiques du corps. Après, bien évidemment les connaissances que vous avez sur les différents produits, peuvent vous servir. Moi, je ne pas la prétention d’être diététicien, de connaître tous les aliments. Simplement d’avoir trouvé, grâce aux champignons et à mes systèmes de mesure, des règles de diététique qui marchent et qui fonctionnent chez tout le monde avec des résultats mais, spectaculaires. C’est-à-dire que, si vous êtes gros, vous avez du gras déposé dans les cuisses ou ailleurs dans le ventre. Si vous bouffez du gras, vous allez maigrir. C’est constant.

Et on a tous été programmés culturellement, même pas par les études de médecines, à avoir une sainte horreur du gras en disant que ça donne du cholestérol dans le langage courant. Or sans cholestérol, tu ne peux pas vivre. C’est impossible. Il faut d’ailleurs, ce qu’on appelle des statines, détruisent les gens. Et c’est fait pour. C’est-à-dire que ça va abaisser le seuil de conductivité au niveau du cerveau pour endormir la conscience des gens, comme le soja. Le soja, Steiner en avait parlé. C’est la seule plante qui pousse à l’inverse du soleil et c’est la plante la plus nocive pour la santé. Alors, ça me fait marrer quand vous consommez des steaks de soja. Ce n’est pas pareil que le miso. Il y a le soja transformé, là aussi, c’est comme pour le lait. Il est profondément transformé.

Il n’a pas du tout le même effet. Mais là je parle du soja alimentaire qui est mis dans tout. Vous avez du soja dans le pain, aujourd’hui. Votre baguette de pain que vous achetez en France, il y a là aussi, du soja. Et ce n’est pas par hasard. Tout ça est fait pour limiter votre expansion de conscience, c’est-à-dire, l’accès à l’invisible. C’est fait sciemment. Dans l’industrie, pareil pour l’huile de palme, les graisses hydrogénées sont faites pour vous empêcher de fonctionner au niveau cérébralement, indépendamment des effets des […] sur la santé. C’est toujours pareil.

Sœur : Dernièrement, je parle, du lait, du lactose. Ils fabriquent du lait, chez les vieux, j’ai vu, sans lactose.

Sans lactose, oui, bien sûr.

 Sœur : Il y a des yaourts aussi.

C’est beaucoup plus digeste, effectivement. Si vous avez du mal à arrêter dans un premier temps des laitages, au moins pendant un mois et demi, prenez au moins du lait de vache, si vous êtes adeptes du lait de vache, autrement vous remplacez par du lait de chèvre ou de brebis. C’est beaucoup moins toxique.

Sœur : Ah, oui, oui.

Mais si vous aimez le lait de vache, à ce moment-là, ou le lait tout court, prenez du lait sans lactose, vous verrez vos troubles digestifs, vont s’arrêter, même sans intolérances au lactose.

Sœur : Et les fromages, tu dis qu’on peut prendre les fromages mais. Est-ce que, par exemple un mozzarella ou le pour le camembert, c’est pareil?

C’est pareil. C’est du mauvais gras mais si tu absorbes des sardines ou des poissons gras avec, au contraire, tu peux en manger. Et même pour ceux qui ne sont pas végétariens, bouffez des charcuteries, il y a de très mauvais gras dedans mais à la condition que vous ayez du bon gras.

Frère : Pour en revenir au coco alors, le lait de coco parce qu’on nous a dit tellement bien du lait de coco que… Qu’est-ce qui reste de mieux […]

Du lait de coco ou de l’huile de coco?

Frère : …de l’huile de coco?

L’huile, ce n’est pas pareil. Lait de coco…

Frère : consomme de l’huile nous

Tu peux garder l’huile de coco. L’huile de coco est certainement, effectivement, le meilleur dentifrice qui existe, ça c’est clair. Maintenant, au niveau de la santé, l’huile de coco seule, ne suffit pas.

Frère : Mais qu’est-ce qu’elle fait de bien encore l’huile de coco?

De bien?

Sœur : Quels sont les bons effets de l’huile de coco?

Moi, je ne connais pas. Comme je te dis, moi, je ne suis pas diététicien. L’huile de chanvre aussi est excellente mais je ne connais pas la composition de tous ces produits, je m’en fous.

Sœur : Je me demande si quelque part si ça induisait le, l’état cétogène.

Mais si vous parlez tous en même temps, je ne peux pas. Attends, il y a trop de voix à la foi, c’est impossible.

Sœur : J’avais lu, quelque part, que ça induisait l’état cétogène. Est-ce vrai?

Les ?

Voix : …l’état cétogène.  Qu’est-ce c’est qu’elle disait, l’huile de coco…  si ça induisait l’état cétogène?

Mais le dernier mot?

Voix : si ça induit l’état cétogène, l’état cétogène, cétogène.

Ça ne suffit pas pour induire la cétogenèse. Tu peux t’absorber un litre d’huile de coco par jour, ça ne déclenchera pas. Ce qui déclenche la voie cétogène, c’est l’absorption de gras bon et mauvais et en même temps l’arrêt des sucres. Parce que tu peux faire un régime cétogène s’il y a le moindre de sucre, qu’est-ce qui va se passer? La voie mitochondriale va prendre le relais et tes graisses là, vont se déposer. C’est-à-dire que si tu fournis un combustible excellent qui […], du bon gras et du mauvais gras, dans un premier temps il ne faut pas qu’il y ait le moindre sucre, ni lent ni rapide.  Sans ça la voie mitochondriale va rester prépondérante. Ce n’est pas une question d’année, cinq à six semaines suffisent pour restaurer cette voie cétogène. Mais prétendre que l’huile de coco à elle seule va rétablir une voie cétogène, c’est impossible.

S’il y a du sucre en même temps, ça ne le fera pas.

Sœur : D’accord, d’accord.

Alors, après une fois que toutes les villosités soient réparées après tu peux même en consommer du sucre. Ce n’est pas grave. Mais il faut que, une induction, si tu veux, comportementale cellulaire qui elle passe par les règles que je vous ai données. Vous pouvez dire, aucuns sucres, ni rapides ni lents, quels qu’ils soient. Augmentez la proportion de gras, sur une semaine, il doit y avoir le plus possible de gras. Ça ne veut pas dire exclusivement du gras, mais du bon et du mauvais en même temps. En évitant, bien sûr, le fromage des vaches et en évitant les laitages. Mais après, vous pourrez manger ce que vous voulez. C’est la constante que l’on a observée chez tous les frères et sœurs qui ont fait ça pendant un mois et demi, deux mois.

Bien, vous ne pouvez que constater tout ce que je vous ai dit : l’amélioration de la vitalité, la disparition des émotions, de l’hyperactivité mentale sans passer par des énergies ou des vibrations. C’est purement structurel au départ. Puis après, bien évidemment on sait, que les émotions se focalisent dans tel chakra ou tel chakra. Mais si vous ne réparez pas la structurelle au préalable, ça ne sert à rien. Ou en tout cas, l’effet sera extrêmement limité. Donc, ça c’est vraiment la base de la restructuration cellulaire, si on peut dire, et d’un fonctionnement normal de la physiologie humaine qui ne s’applique plus exclusivement sur la mitochondrie mais sur la voie cétogène, c’est-à-dire, par le métabolisme des gras. Mais pour que les gras soient métabolisés, bien évidemment.

Alors ce régime bien évidemment, si vous avez des anomalies héréditaires sur les apolipoprotéines, ce qu’on appelle l’immuno-électrophorèse des apolipoprotéines sériques, si vous rentrez dans ces cas de figure-là, il y a par exemple avec des excès de triglycéride et tout, là il vaut mieux éviter ce régime-là.

Mais si vous n’avez pas d’anomalies sur les protéines de transport du gras, c’est ce qui va être le plus efficace d’une manière générale. Il n’est pas question de traiter une maladie avec ça, même s’il y en a qui disparaissent. Mais au niveau du terrain, qu’on appelle le terrain au sens large, c’est ce qui marche de façon la plus formelle. Et vous changez tous les terrains, que ce soit le terrain acide, le terrain alcalin, il y a des fois c’est trop tard, mais toutes les acidoses qui sont localisées sur un territoire précis du corps lié là avec l’interaction psychologique; conflit de partenaire : c’est le sein droit, conflit du nid : c’est le sein gauche, etc, etc.

Toute cette typologie, cette symbolique du corps humain est liée à des fonctions réelles. Le foie, bon par exemple en médecine chinoise, on sait qu’il intervient, on l’appelle le général des armées qui gagne à la guerre sans livrer bataille, c’est le ministre de la prévision et du plan, bien c’est effectivement ce qui se passe avec le glycogène qui est stocké dans le foie. Mais le glycogène stocké dans le foie que l’on a appris à l’école, est une hérésie. Le foie n’est pas fait pour stocker du glycogène mais stocké du gras. Et vous n’aurez jamais de cirrhose ou de stéatose hépatique si vous consommez du gras dans ce rapport de deux tiers, un tiers entre le bon gras et le mauvais gras. C’est constant. Autre question.

Sœur : Comme si quelqu’un souhaitait ou avait besoin de grossir…

Pourquoi ils ne marchent plus mes appareils, il y a un problème. Attends. Non, non, ce n’est pas toi. C’est mes trucs-là qui déconnent. On va faire un petit changement. Vous m’accordez dix secondes, là ça devient intolérable. Il doit y avoir des piles usées. Et l’appareil chinois, mais j’entends mieux sans.

(Rires)

Bon. Vas-y.

Sœur : Si quelqu’un avait besoin et souhaitait grossir?

Du sucre.

Voix : Si quelqu’un souhaite grossir?

Oui.

Sœur : Alors, c’est le sucre.

Bien oui. Si tu es gros : tu vas maigrir, si tu es maigre : tu vas grossir et tu vas récupérer un tropisme cutané et au niveau des chairs, parfaits. Rappelle-toi que ce qui rend malade c’est, soit grossir, soit maigrir : c’est le sucre. C’est ça qui est fondamental, pas le reste.

Attendez, je vous demande deux secondes. Ah, voilà. Et l’appareil chinois, hop, on enlève ça. En général, quand je laisse les écouteurs avec Bidi, il me détruit les piles en une heure.

(Rires)

Voix : Pourtant il braille moins.

C’est l’effet Bidi, ça. Les écouteurs n’aiment pas trop.

Ou si ce n’est pas ça, je ne sais pas.

Essaie là, voir.

Sœur : Oui, donc, je posais la question à savoir si une personne souhaitait ou avait besoin de grossir?

Une personne…?

Voix : Si une personne souhaite, a besoin de grossir? Grossir, prendre du poids. Qu’est-ce qu’il faut faire?

On l’a dit, […], mais tu prends de la […], ça va équilibrer le poids. Tu vas te retrouver… moi, j’ai retrouvé le poids que j’avais quand j’avais seize ans. Et que je mange ou que je ne mange pas, ça ne change rien. Il est fixe ce poids. Tu peux manger à outrance ou ne rien manger, il reste équilibré tout le temps. Eh bien, je vois bien que la Lumière a changé des choses mais il y a aussi l’aspect structurel qui a changé. Les problèmes circulatoires même avec une circulation veineuse déficiente, si tu consommes du gras, les valvules, qui sont dans les veines, vont se réparer elles-mêmes. Tout le vieillissement cellulaire est lié à l’absence de ce gras. C’est essentiel le gras. Oui.

Sœur : C’est une question sur l’alimentation, ça ne fait rien?

Oui, allez vas-y. Tu peux parler d’autre chose.

Sœur : Alors, hier dans l’après-midi, je crois, on a parlé tout le temps de ce chakra du ventre, là.

Oui.

Sœur : Qui est entré en pleine ébullition…

Oui.

Sœur : Qu’est-ce qui se passe exactement là?

L’accouchement, ce que l’on appelle la naissance spirituelle ou de l’esprit, ne se fait pas par le col de l’utérus comme les enfants, ça se fait par le col de la gorge.

Sœur : Ah, c’est ça.

C’est une zone extrêmement importante dans le processus de la libération. Le chakra de la gorge correspond au corps causal bien évidemment. Le corps causal c’est l’enfermement.

Sœur : Il va être brûlé, le corps causal.

Ah oui. Il est en train de consumer, il est consumé.

Sœur : Oui.

Le corps collectif de la planète, une fois que la ceinture de Van Allen a été détruite, le rayonnement gamma touche de plus en plus terre. Et d’ailleurs les symptômes de tremblements, que vous avez après les Feux du Cœur Sacré, le corps qui tremble, qui veut vibrer. J’ai plein de témoignages qui arrivent de gens qui sont dans la nature ou chez eux et tout à coup, ils voient une partie de leur corps qui disparaît réellement. C’est en train de se produire. Bien évidemment ça passe par la consumation totale du corps causal individuel et collectif.

Sœur : Donc, par exemple, ce qu’elle a eu Anne-Marie avec son […]

C’est la même chose, oui.

Sœur : Ça revient ça?

Bien sûr. Bien sûr. Elle a eu, a touché ce qu’on appelle les zones latérales du cou. Tu as bien vu que sa parotide sur la photo, c’est descendu jusqu’en bas, là. Et on est exactement sur les zones, de ce qu’on appelle en médecine énergétique et nous qu’on utilise beaucoup dans le système de mesure que j’ai créé, c’est ce qu’on appelle les zones latérales du cou. Si vous voulez par exemple, ça ce n’est pas moi qui l’ai trouvé, c’est mon ami qui dirige justement cette société de neuroscience, si vous voulez réguler un état émotionnel, immédiatement, vous prenez deux fluorines, quelles que soient la forme, et vous les poser sur les carotides, là. Sur deux points d’acupuncture qui s’appellent le 9 estomac, yang yin, rencontres humaines, c’est au milieu de la carotide, là, la carotide externe.

Vous pouvez les mettre en-bas ou en-haut, ça ne change rien. Donc, vous mettez deux fluorines là, mais vous allez le constater immédiatement qu’il n’y a plus d’émotion. Donc, quand on dit, il faut exprimer les émotions, ça me fait marrer quoi, il ne faut pas les garder à l’intérieur. Plus vous allez exprimer vos émotions, plus vous allez tomber malade. Mais pas sur le moment, cinq ans après, dix ans après. Tous les gens qui font des cancers ou des maladies auto-immunes, sont des gens qui ont fait une psychanalyse dix à vingt ans avant. Sans aucune exception. Parce que le fait de parler, de verbaliser contrairement à ces conneries que l’on entend, il ne faut pas garder pour soi les émotions. Si vous prenez des produits qui suppriment les émotions comme le gras, ça veut dire que vous n’avez pas besoin des exprimer puisqu’elles n’existent plus.

Or toutes les thérapies psycho-énergétiques, vous disent : il faut exprimer ses émotions sans ça elles se bloquent dans le corps. C’est vrai, ça déclenche des maladies inflammatoires sur les conflits de territoire. Mais si vous les exprimez, vous allez, par la théorie de la plainte, renforcer l’anomalie et là vous n’allez pas faire une maladie inflammatoire que vous allez faire, c’est dix, vingt ans après vous allez développer un cancer sur le territoire correspondant. C’est constant. C’est une règle constante. Donc, vous voyez, il y a plein de choses qui sont utilisées aujourd’hui qui sont complètement aberrantes et ça ce n’est pas la spiritualité ni l’énergétique qui me l’a apprise, non ce sont les neurosciences.

La théorie de la plainte, vous exprimez ce qui vous fait mal, vous allez libérer votre tête de ce qui vous fait mal et ça va descendre du mental à l’astral, donc les émotions exacerbées de l’astral à l’éthérique, de l’éthérique au physique. Et ça prend dix à vingt ans pour descendre. Donc, vous n’avez aucun moyen de savoir que c’est ça. Simplement, les neurosciences l’ont démontré, on a vu de façon la plus évidente qui soit, les émotions, elles ne sont pas faites pour être exprimées. Elles ne sont pas faites pour être verbalisées. Elles sont faites pour être intégrées. Et c’est un travestissement total que vous avez en psychanalyse et en psychothérapie d’une manière générale ou en énergétique de dire : allez, il faut sortir les émotions.

Mais regardez, par exemple, ceux qui ont mis des, les pendentifs avec le lapis lazuli. J’ai appelé […], mais voyons, tu arrêtes tout de suite de fabriquer ça, parce que ça favorise l’élimination des émotions. Mais ça ne lésine pas. Par exemple, quand je faisais des thérapies avec les cristaux, j’ai quand même fait cent cinquante mille séances de cristaux, même s’il y avait une pathologie sur le chakra de la gorge, je ne touchais jamais au chakra de la gorge. D’abord, je touchais au chakra qui était couplé, en général, c’est le deuxième et le cinquième, ou parfois, le troisième avec le cinquième, je traitais d’abord l’aspect le plus bas, avant d’essayer de libérer la gorge. Parce que si vous touchez avec un lapis-lazuli, qui est la pièce chef de file avec le chakra de la gorge, ici sur la gorge, vous allez voir ce qui va se passer. Ça va être terrible.

Vous allez libérer par les zones latérales du cou toutes les émotions. Alors, qu’avec la fluorine, tient la vibration, la fréquence de 700 kHz, vous la mettez là et les émotions sont dissoutes. Vous n’avez pas besoin de les verbaliser ni de les exprimer. C’est-à-dire, que les émotions les plus perturbantes avec lesquelles le cerveau communique par voie fréquentielle, n’existent tout simplement plus. Tout ça, je vous dis, ce sont les neurosciences et l’effet Kirlian. Bon là, ce n’est pas l’objet mais il y a des milliers de photos de tests que l’on a fait avec des liquides, avec des molécules, avec de l’homéopathie, avec des cristaux, avec des morts, avec des gens qui faisaient l’amour on enregistrait leurs mains pour voir ce qui se passait. Donc, on a eu des preuves fondamentales.

Par exemple, quand vous prenez un produit chimique, quel qu’il soit. Par exemple, on prenait un bêtabloquant qui agit sur le cœur, sur la tension. Ah, effectivement, vous allez voir les méridiens du cœur qui vont être réparés. Mais il est réparé en prenant l’énergie ailleurs. Par exemple pour les bêtabloquants, vous allez constater systématiquement, quelqu’un qui est sous bêtabloquant, effectivement, le cœur et la tension sont parfaits, mais il prend toute l’énergie sur le méridien du gros intestin. Donc, il vous vide le côlon de toute l’information. Mais tous les produits chimiques, sans aucune exception, font ça. Par exemple, si on prend le tamoxifène, qui un anticancéreux sur le cancer du sein, c’est issu de l’if, un arbre, on l’utilise. Si tu prends un extrait d’if qui est un poison, mais que tu le donnes à une personne en totalité, elle va guérir son cancer.

Mais si tu extraits la molécule, comme ils ont fait avec le tamoxifène en l’oxydant pour breveter la molécule, il va être toxique. Or tout ce qui est modifié pour obtenir un brevet, je vous rappelle que tous les médicaments qui sont soi-disant prouvés, ce sont des pharmacologues qui se déplacent essentiellement dans le bassin amazonien et qui essayent de recueillir les informations sur des tas de plantes pour les recueillir en extrayant les principes actifs. C’est la même chose qui s’est produite pour le champignon du Brésil dont je vous ai parlé, la crinière de lion ou l’héricium échinacéus. Ils sont d’abord allés là-bas, parce que traditionnellement ce produit était utilisé pour les troubles digestifs. Ils ont cherché à extraire une molécule, qu’ils ont trouvée, mais ils n’ont pas pu la breveter.

C’est un produit naturel contrairement au tamoxifène. Mais toutes les molécules que vous avez sur le marché, l’aspirine ça vient du saule, l’arbre. Il n’y a pas une molécule chimique qui a été inventée. C’est nécessairement une molécule naturelle qui a été extraite de son milieu naturel. Alors, le problème quand vous extrayez, par exemple quand on donne des extraits de champignon, il y a toutes les molécules, elles sont concentrées. Mais imagine que tu prennes par exemple, la cordycépine qui est la molécule qui agit sur l’intellect, ça augmente le QI de plus de dix pour cent, mais instantanément, il faut toujours en prendre. Tu as le cerveau, c’est un super ordinateur. Pas le mental, l’intellect, le fonctionnement intellectuel, toutes les synapses se mettent à fonctionner et tu as vraiment un QI qui augmente mais pas le mental. Tu vois?

Mais si tu prenais que de la cordycépine, ils ont déjà essayé de le faire, c’est catastrophique. Et c’est valable pour tout végétal. Quand vous extrayez un principe actif comme un if, vous perdez tout l’effet de la plante. C’est aussi simple que ça. Donc, quand vous prenez un médicament chimique, quel qu’il soit même un comprimé de doliprane, ça va effectivement agir sur la cible, si c’est hypertension, ça va faire baisser la tension, mais ça prendra systématiquement l’information et l’énergie sur un autre méridien. C’est constant. Ce qu’on appelle les effets secondaires des médicaments. Et pour cause, ce n’est pas l’effet secondaire de la molécule, ça passe par une régulation énergétique cette fois-ci.

Vous allez stimuler artificiellement tel méridien, tel organe, telle fonction et vous allez le faire au détriment d’un autre organe ou d’une autre fonction. C’est aussi simple que ça. Tous les médicaments, dits chimiques, fonctionnent comme ça. Je vous rappelle puisqu’on est dans les techniques diététiques que vous avez un produit qui a été interdit en France, comme d’habitude, qu’on appelle l’argent colloïdal, parce que l’argent colloïdal est l’antibiotique le plus puissant qui existe sur terre. Parce qu’il a une structure analogique. Quand on parle de structure colloïdale pour l’argent ou pour le cuivre colloïdal, c’est simplement ce qu’on appelle des ions argent qui se sont mis en forme micellaire ronde. C’est-à-dire que ce ne sont pas des molécules isolées dans un liquide en suspension, ils sont organisés en forme ronde.

Alors, quand un minéral, un métal est organisé en forme ronde, il possède l’effet énergétique et informationnel le plus puissant. Donc, la structure micellaire de l’argent dit colloïdal, micellaire, est essentielle. Aujourd’hui, les études ont été faites dans d’innombrables pays. C’est l’antibiotique le plus puissant.

Sœur : Ils l’ont arrêté depuis quand?

Alors, c’est très simple. Le problème de l’argent colloïdal, c’est qu’on te vend des bouteilles […], à Paris, ils te vendent ça à quarante ou cinquante euros, ce sont des prix délirants. Tu vas sur Amazon, tu achètes des barrettes d’argent avec un appareil qui te fabrique ton argent colloïdal, ça c’est en vente libre, et en France, ils sont complètement cons et tu fabriques toi-même ton argent colloïdal en fonction des besoins et tu vas l’utiliser frais. Parce que quand il est conservé dans des bouteilles soi-disant à l’abri de la lumière, tu te doutes bien qu’au bout de trois mois, il n’y a plus d’argent micellaire. C’est de l’argent mono-acrylique et l’effet est perdu.

Tandis que si tu le fabriques toi-même, tu vas sur Amazon, fabriquer ton propre argent colloïdal, ils te vendent des baguettes en argent, ça coûte rien et l’appareil qui va électrolyser l’eau pure que tu vas mettre ou si tu veux, distillée, tu mets ta barrette, tu fais passer le courant et tu peux aller jusqu’à des milliers de particules par million. Alors que celles qu’on te vend en commerce, il y a vingt ppm, vingt particules par million. Alors, qu’il y a des produits qui viennent d’Allemagne, Vit’All, […] un million de particules par million. Imagine bien que l’effet n’est pas le même. Mais il sera d’autant plus efficace, si tu le fabriques toi-même à chaque fois que tu en as besoin. Ça prend une heure ou quelques heures, selon la puissance de l’appareil.

Mais un appareil comme ça, une barrette d’argent, ça va durer dix ans. Et tu fabriques tes cent millilitres d’argent colloïdal en une heure et tu as le traitement instantané de tout état infectieux. Et en plus, c’est immédiat. Une angine bactérienne c’est une prise d’argent, il n’y en a plus et viral c’est encore plus fort, pour tous les virus.

Sœur : Je n’ai pas entendu, une prise seulement?

Oui. Bien sûr.

Sœur : En cas d’infection …

Ah oui. Avec les cristaux c’est pareil. Quand vous avez une angine avec la calcédoine, pas lapis lazuli sur la gorge et dans les mains, même une angine à streptocoque en une demi-heure, j’ai même les photos, il n’y a plus rien, vraiment plus rien. Et l’argent colloïdal a le même effet. Alors, sur certaines bactéries, non ça ne va pas marcher, mais en règle générale, sur le streptocoque et sur les angines virales oui, ça marche très très bien. Et pareil pour l’argent colloïdal frais, celui que tu fabriques toi-même. Parce que quand ils te vendent, même les laboratoires Vit’All qui marche très bien, et bien un million de ppm là, tu ne sais pas combien de temps il a été fabriqué. S’il a été fabriqué il y a un an, c’est de l’argent monoatomique, ce n’est plus de l’argent colloïdal, même s’il est vendu comme argent colloïdal.

Donc, le plus simple aujourd’hui avec les merdes qu’ils nous foutent en France et un peu partout, c’est d’acheter cette machine à électrolyse des barrettes d’argent, ça coûte de soixante ou quatre-vingt euros, tu en as pour dix ans. Tu branches sur le courant ton appareil électroïde avec cette barrette d’argent dans l’eau et ça y est, tu as ton remède. Apprendre à être autonome aussi à ce niveau-là est fondamental.

Sœur : Donc, sur Amazon, tu achètes la machine, sur Amazon.

Oui. Tu tapes simplement argent colloïdal et tu vas voir ils te vendent des appareils. Alors, ça va de quarante euros pour les moins chers, les moins puissants, jusqu’à cent quatre-vingt euros, mais ça te permet de fabriquer de l’argent colloïdal frais, parce que quand l’argent colloïdal a été fabriqué depuis plusieurs semaines ou mois, il perd sa structure colloïdal. Et là il n’est plus efficace.

Sœur : J’en ai acheté un il y a trois mois…

Tu peux le jeter. Une fois qu’il a été ouvert, c’est oxydé. Eh, oui.

Frère : Et pour les parasites, les vers parasites?

Les ?

Frère : … les vers parasites, qu’est-ce que tu conseilles?

Les vers, lesquels? Il y en a plein des vers parasites.

Frère : Enfin, je ne sais pas, les téniens…

Les téniens, c’est la fougère qui marche très bien, fougère mâle.

Frère : L’Argent ne marcherait pas sur les parasites?

Non, ça marche exclusivement sur les virus et certaines bactéries. Ça ne marche pas du tout sur les vers. Non.

Frère : On nous en a vendu du spécial pour les yeux? Est-ce qu’il est moins fort que pour d’autre partie du corps?

Lequel?

Frère : L’argent colloïdal …

Voix : Pour les yeux.

J’ai entendu mais je ne comprends pas ce qu’il demande. Est-ce qu’il est moins fort sur d’autres parties du corps?

Frère : Oui. Mais parce que s’il est spécial pour les yeux, par exemple, parce que, il ne faut pas s’abîmer les yeux avec quelque chose de …

Mais pourquoi tu mettrais de l’argent colloïdal dans l’œil?

Frère : Parce qu’ils en vendent, argent colloïdal pour les yeux.

Moi, je n’en mettrais pas.

Voix : Pour les yeux, pour …

Mais non. Si tu as un problème d’œil, de conjonctivite, tu le prends par la bouche.

Frère : Une infection.

Mais c’est bien ce que je dis une infection à l’œil, tu le prends par voie orale. Pourquoi aller le mettre dans l’œil? Alors, bien sûr, il y en a qui disent qu’il faut le mettre en pansement aussi sur la peau quand vous avez une infection ou sur un bobo. Je ne crois pas du tout, vous l’absorbez par voie orale ça marche très bien, à tous les niveaux du corps pas uniquement par voie […]. Et l’action doit passer par la voie des milieux extracellulaires, des milieux circulants, localement, effectivement, je sais qu’ils en vendent pour les yeux, pour les compresses et tout.  C’est une hérésie. Prends-le par la bouche et surtout fabriques le toi-même et tu verras que les effets seront profondément différents. Oui.

Sœur : Alors, si on parle sur autre chose. Le Abba, le premier Abba au Québec, vers la fin, Abba dit je décrète, en gros, je décrète la fin de la fragmentation et la fin de tout délai.

Oui.

Sœur : Donc, je voulais savoir, ce que ça voulait dire parce que fragmentation et délai.

Ça implique ce qu’on observe, effectivement, depuis deux semaines, c’est-à-dire que par exemple, au niveau de ce qui avait été dit même par Phahame, je crois, au niveau du centre de la terre, c’est-à-dire, le magma, il sort de partout. Je vous rappelle, on a eu cinq VEI-4, c’est-à-dire des cendres qui atteignent la stratosphère et qui se diffusent tout autour de la planète.

D’habitude, par exemple quand il y a eu la révolution française, quinze ans avant, il y avait eu donc, la famine à cause de l’explosion du Krakatoa qui avait entraîné une mini ère glaciaire. Il suffisait d’un volcan. Là, vous avez cinq volcans qui ont explosé en VEI-4, les cendres volcaniques entrent dans la stratosphère, en deux jours. Cinq fois plus. Alors, c’est marrant parce que ça va expliquer pourquoi Pépère nous disait toujours : par une nuit de grand froid.

Même chez les prophètes […] parlaient de l’évènement, que ça se terminerait par un nouvel an froid. Et les grands questionnements métaphysiques, c’est le savoir, si ce grand froid était lié à l’hiver ou à autre chose. Bien là apparemment c’est lié à… Il y a cinq VEI-4 qui se sont produites, je répète […]. Il y en a une par siècle. En deux jours, toutes les cendres volcaniques sont montées entre quinze et dix-neuf kilomètres et vont se diffuser dans toute l’atmosphère mais là, c’est une question de jours.

Sœur : Donc, quand on parle de fragmentation, c’est la dualité.

Voilà, bien oui, c’est le centre de la terre qui ressort par les volcans mais aussi vous avez deux processus essentiels qui se passent, c’est-à-dire, en ce moment même en Californie et en Nouvelle-Zélande, vous avez le bitume et le magma qui sortent sans volcan, à travers les trottoirs, les trucs et le méthane. Il y a un re largage total du méthane. On sait que permafrost, cette année, il est totalement fondu. C’est-à-dire que l’air, là-haut, va être de plus en plus riche en méthane. Qu’est-ce qui se passe avec le méthane? Ça s’enflamme. Et vous avez la météorite qui va rentrer, ça va embraser le ciel. Et ça c’est réel, ce n’est pas ni canalisation ni projection, c’est ce qui se passe en ce moment même. Donc, on a eu cinq VEI-4 avec projection des cendres volcaniques au-delà de quinze kilomètres de haut. C’est fini.

On va avoir un hiver volcanique là dans les jours, je ne sais pas combien de temps ça met à faire le tour de la terre, mais c’est très rapide. Donc, il n’est pas impossible que ça se passe par une journée de grand froid même en plein été. Ça c’est réel, c’est tout ce qu’il y a de plus concret. Et on sait que le réchauffement, on parle de connerie de réchauffement climatique, c’est un réchauffement entropique, l’homme n’y est pour rien. D’ailleurs quand vous savez qu’un cargo pollue autant que un million de voitures. Ils nous font bien rire avec les gaz à effet de serre et de mettre des filtres à particule sur les voitures, quoi. C’est juste du marketing, ce n’est rien d’autre. Sans ça ils auraient arrêté en priorité les cargos et les avions qui polluent un million de fois plus que les voitures.

Donc, tout ça c’est un réchauffement entropique. On sait que la température demain, sur les planètes du système solaire externe vont toute basculer leur […] et elles subissent toutes le même réchauffement entropique, regardez ce qui se passe sur Jupiter. Donc, c’est un réchauffement entropique qui est lié à la présence de Nibiru qui échauffe le noyau de la terre, qui échauffe le magma et qui est responsable, un, des VEI, on en eu quatre là, il y a deux jours et aussi du processus de liquéfaction des sols, qui est en train de se généraliser sur toute la planète. En Iran, et ça on ne vous le dit pas, ils ont une liquéfaction de plusieurs régions. Liquéfaction des sols c’est très simple. Ça devient liquide, tout ce qui avait de poser sur la terre ferme est engloutit. Et c’est instantané.

Sœur : Mais comment ça peut se liquéfier?

La liquéfaction des sols est liée à la fois à l’arrêt de la rotation de la terre, qui est en cours, et en même temps à l’hyper circulation du magma qui a été fluidifié par les influences électromagnétiques de Nibiru.

Sœur : Et ça remonte.

Voilà. Et ça remonte parce qu’il se dilate. C’est ça qui est responsable de l’expansion de la terre dont avait parlé Omraam. Puisqu’elle a passé de six mille sept cents kilomètres de diamètre à plus de neuf mille kilomètres de diamètre. Mais ça, les scientifiques ne le savent pas. Maintenant, c’est pour ça que depuis un an, ils parlent de partout de la dis-rupture, de la collapsologie de l’effondrement sociétal ou comment la civilisation doit mourir dans la dignité. Donc, le processus de la sixième extinction de masse elle est annoncée de partout.

Et bien évidemment les moutons, les spiritualeux, eux, ils verront jamais. Mais c’est annoncé officiellement. C’est tout ce qui a de plus officiel. Il y a trente pour cent des espèces des mammifères qui ont disparu, cinquante pour cent des insectes ont disparu, et là maintenant avec, Phahame l’avait annoncé en novembre et décembre, tous les cétacés sont en train de mourir. Il y a trois cents baleines à bosses qui viennent de mourir, quatre cents grands dauphins qui viennent de s’échouer, il y a des baleines noires qui sont très rares qui sont en train de s’échouer partout.

Parce qu’elles quittent, ah bien sûr, les pauvres c’est parce qu’elles sont tuées, la pollution des océans, c’est un délire total. C’est la réalité du processus d’extinction, c’est tout. Les abeilles disparaissent, c’est fini. Il faudrait vraiment être aveugle pour ne pas se rendre compte.

Ce n’est même pas lié aux canas ou aux énergies que l’on sent indépendamment de ça, c’est un processus, tout ce qu’il y a de plus concret et […].  Bien évidemment, il n’est pas question que le peuple le sache, parce que bien évidemment vous vous doutez bien des réactions. Il y a déjà des gens qui se suicident parce que c’est la fin, c’est complètement débile. Ha! Ha! C’est la fin, j’ai peur de mourir, donc, je me tue.  C’est vraiment le niveau…

Allez, on va arrêter parce que la paella nous attend. Merci à vous.

NOUS SUIVRE

Tous droits réservés 2019 © Apothéose.live

Politique de confidentialité